Le bonheur du VIDE

Oct 25, 2014 Par

Le bonheur du VIDE

  « La nature a horreur du vide »

 Vous connaissez sûrement ce dicton ! Tous les jours, nous en constatons le bienfondé : sur les routes, dans la nature, dans notre maison… Chaque fois qu’un endroit est vide, nous avons envie d’y mettre quelque chose ! et les espaces semblent ainsi se remplir d’une façon presque mécanique !…

 

Observons tout ce que nous aimons « REMPLIR » :

  • nos placards avec plein d’objets,
  • notre estomac quand ce que nous mangeons nous parait bon,
  • notre esprit avec des tas de pensées, de rêves ou de soucis,
  • nos perceptions avec de la musique, de la radio, de la TV …
  • notre temps avec plein d’occupations, d’activités, de loisirs ou de travail,
  • notre avenir avec des envies, des préoccupations ou des projets.

 

Si nous n’y portons pas notre attention, nous remplissons ainsi constemment et pratiquement mécaniquement, notre temps et notre espace.

Tout est plein, il n’ y a pas de vide…

Notre culture est une culture du plein : plein de mouvement, plein de choses, plein de consommation, plein de bruit, plein d’idées. Nous sommes gavés et paradoxalement en proie à la grande peur du manque.

 

Le manque se manifeste aujourd’hui dans notre vie, très souvent comme un manque d’argent et par conséquent un manque de sécurité. Ce manque, ce vide, nous fait peur… Notre corps a peur du vide. Cependant …

 

Le bonheur du vide : c’est ce que votre âme cherche

 

Dans le Tarot l’âme représente le monde intermédiaire. Elle est représentée par les images des lames du Tarot qui font appel à notre sensibilité et à nos émotions. L’image est en plein milieu, entre le Nom qui représente l’existence physique et matérielle et le Nombre qui représente l’être et l’esprit (ce qui est abstrait, structurel et mathématique). Notre âme est faite de sensibilité et d’intuition. Son rôle est de relier le monde du corps, de la matière à celui de l’être, celui de notre essence.

 

Or si le corps remplit, l’âme… elle, fait le vide pour :

  • écouter le silence,
  • percevoir le mystère de l’être,
  • rentrer dans l’harmonie,
  • goûter un état paisible…

 

Il est à la mode de dire : « c’est zen », ce qui signifie : c’est calme, c’est simple, c’est vide.IMG_0215

 

Le zen vient du Japon qui a la culture du vide.

Une calligraphie japonnaise, un bouquet de fleur (Ikébana) , l’arrangement thd’une pièce, mettent en valeur le plein grâce à la présence du vide. Quelque chose alors se passe dans notre âme. Nous respirons, et un silence nait à l’intérieur de notre mental. C’est comme si l’espace nous rendait notre grandeur, en nous murmurant quelque chose d’indicible. Quelque chose se pose à l’intérieur de nous, avec une sorte de douceur.

 

Faites le vide pour trouver le bonheur du vide

 

Même si votre corps vous entraine dans le plein, faites vous l’immense cadeau de l’expérience du vide :

 

  • videz vos placard des objets inutiles,
  • donnez les vêtements que vous n’utilisez plus,
  • supprimez des meubles que vous ne voyez même plus,
  • jetez tous les papiers que vous ne regardez pas,
  • débarrassez vous de ce qui est cassé,
  • donnez tout ce que vous avez en trop,

 

Après ce grand ménage, laissez-vous de l’espace, laissez-vous de temps…

Vous allez alors percevoir la vie autrement. Vous allez sentir votre âme qui n’a pas de mots pour s’exprimer, car c’est par le vide qu’elle s’exprime.

 

Ensuite, au sein de cet espace nouveau, rêvez votre vie, celle à laquelle votre âme aspire. Votre âme désire la qualité :

  • une qualité de vie,
  • des objets de qualité,
  • des moments de présence et de qualité,
  • et peut-être aussi, un rêve particulier qui vous est propre… un rêve auquel vous n’osez même pas penser, et que vous n’oserez même pas formuler…

 

Ce grand rêve est totalement étouffé par le plein de votre vie, comme la petite fleur délicate est étouffée par les plantes sauvages qui poussent tout autour et qui colonisent tout son espace.

 

Dès que vous aurez fait le VIDE, l’univers tout entier vous apportera de quoi réaliser le rêve de votre âme quel que soit ce rêve : un rêve de voyage, de notoriété, de transmission, de créativité, et même d’argent… Vos besoins essentiels seront comblés, car « la nature a horreur du vide !  ».

 

La Nature viendra remplir le vide que dès lors, vous entretiendrez soigneusement, pour vous combler de ses bienfaits, de ses cadeaux afin d’ accomplir le rêve de votre vie.

 

La lame du VIDE

 

Avez-vous peur du nombre 13 ? C’est justement le nombre du VIDE . Et ce vide n’a pas de nom, tout simplement parce que c’est l’espace inconnu qu’il nous est impossible de nommer…

 

Regarder cette lame :

  • un drôle de squelette fauche en supprimant des pieds, des mains et des têtes : il fauche ce qui est « faux » ou inutile pour ne garder que ce qui est essentiel : il fait table rase, il fait le vide.13 L'arcane sans nom
  • Ce squelette est plein de chair. Il a la couleur de la peau.
  • Ses côtes ressemblent à une chrysalide, d’où nait le papillon,
  • Sa colonne vertébrale est un épis de blé,
  • Un bulbe est à la base de sa colonne vertébrale,
  • La lumière occupe les 2/3 de l’image…

Ce « squelette » est rempli d’images de fécondité !

 

14 TempéranceLa lame qui lui succède est Tempérance, la seule qui n’a pas d’article (pas d’article défini) , car elle n’est pas définie : elle représente l’ÂME. L’Ange ailé est une image de l’âme qui monte vers les sphères spirituelles et qui redescend vers la terre, le monde matériel.

 

Faites le vide et votre âme ailée sera là près de vous, prête à vous servir, à vous combler de paix et de bonheur.

 

Avez-vous l’expérience du VIDE ?

Venez ici partager  votre expérience ! 

 

Voici un  cahier pour méditer sur les 

22 invitations au Bonheur

que vous délivrent les 22 lames majeures

 

 

T É L É C H A R G E Z     G R A T U I T E M E N T  :

7 CARTES pour avoir CONFIANCE EN VOUS  +  "8 SOLUTIONS DU TAROT" 

+ LES 7 CLÉS pour ouvrir les portes du Tarot + une VIDÉO pour réussir vos tirages

Vos coordonnées restent confidentielles

6 Commentaires

  1. Florence

    Bonjour Hélène,
    moi, j’ai choisi de faire le vide en arrêtant mon travail (année sabbatique) car ce dernier ne correspond pas à mes aspirations; je n’ai aucun rêve car depuis longtemps, je subis ma vie (mon orientation professionnelle a été au départ choisie par mes parents et je n’avais jusqu’ici jamais remis en question « ce devoir » que j’ai continué à m’imposer); le vide m’a déjà bien reposée, mais rien ne se pose en terme de désir propre ou de rêve, à commencer par un nouveau projet professionnel; ne serais-je pas consciente d’un trop plein toujours existant dans un autre domaine ? (mon espace a été bien vidé aussi) les souffrances passées peuvent-elles justement combler ce vide et bloquer le nouveau ? Que faire pour identifier et se débarrasser du trop plein restant?
    merci pour votre avis

    • Hélène

      Florence
      Vous avez eu probablement raison d’arrêter un travail qui ne vous correspond pas. Vous avez besoin maintenant de vous connecter à vos aspirations et peut-être de trouver une aide pour cela. Vous pouvez aussi décider d’entrer en contact avec vos rêves et porter ensuite votre attention sur tout ce qui vous entoure, ce qui arrive, ce que vous lisez ou entendez. C’est le moyen que la vie a de nous donner des indications. Lorsque nous sommes attentifs, nous les « captons ».

  2. SZKUDLAREK

    effectivement il faut que je fasse du vide mais il faudrait que je donne car je ne veux pax jeter !!! j’ai beaucoup de mal car j’ai l’impression qu’il y a tellement de choses qui peuvent encore servir !!!!!!!!!

    • HELENE POISOT

      Nadine, oui, c’est vrai, ce n’est pas toujours facile ! mais en pensant qu’il y a beaucoup de choses qui peuvent encore servir, vous envoyez à l’univers un message signifiant que vous avez peur de manquer (?). Alors que si vous êtes confiante sur le fait que vos besoins seront comblés, en gardant un esprit tranquille, ils le seront. Justement, en donnant ce dont vous ne vous servez pas, vous faites naturellement de la place pour recevoir d’autres choses nouvelles qui vous serviront… En ne gardant que l’essentiel, on s’allège beaucoup l’esprit et on se prive d’une légèreté très agréable. C’est notre culture de la consommation qui nous influence et c’est vraiment dommage…! A bientôt, Hélène

  3. chrystine

    Merci Très bel article sur le vide j’aime beaucoup c’est tellement juste.
    cela me rappelle une phrase que je me dit de temps en temps
    ‘aimez vos tristesses se sont des aubes nouvelles ou l’inconnu vous visite »

    • HELENE POISOT

      Merci Chrystine ! Je suis contente que cela résonne chez vous ! Y a plus K, comme on dit ! ça fait toujours beaucoup de bien de faire le vide ! A bientôt, Hélène

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *