Sortir de la souffrance ?

Juil 1, 2016 Par

Sortir de la souffrance ?

Nous avons vu dans le dernier article : (La face cachée du Mat) que Le Mat à l’étape de L’arcane XIII, de la “non nommée”, sous l’apparence d’un drôle de squelette plein de chair, coupe des têtes.

 

Perdre la tête signifie perdre quelque chose au niveau du mental et donc des pensées.

A partir de cette étape, Le Mat va vivre son mental autrement !

 

Vos pensée vont et viennent, arrivent et partent.

Elles ne vous appartiennent pas toujours, dans ce sens qu’elles ne viennent pas toujours de vous.

 

Les personnes qui se sont éveillée à leur vraie nature nous enseignent que la souffrance vient de l’attachement aux pensées.

En vous identifiant à une pensée qui vous fait souffrir, vous installez la souffrance en vous. Autrement dit, si vous parvenez à vous désidentifier de vos pensées vous sortez illico de votre souffrance.

 

 

Que se passe-t-il à l’étape 14 “Tempérance” ?

 

13 L'arcane sans nomUne fois que les têtes sont coupées (par le personnage de l’arcane XIII), l’Ange du Tarot, Tempérance, apparait.

La caractéristique essentielle de Tempérance, c’est qu’elle n’a pas d’article défini. Cet être ailé 14 Tempérancen’est donc défini par rien. Cela montre qu’il est “d’ailleurs” et qu’il appartient à un monde non physique.

 

Tempérance arrive après l’arcane XIII. Ainsi, dès que vous ne croyez plus à vos pensées (que vous avez symboliquement la “tête coupée”), vous avez accès à votre part angélique qui est toujours là, mais dont vous ne sentiez pas la présence.

 

Votre part angélique peut être considérée comme votre “Double de Lumière”, la part de vous-même qui se trouve dans le monde métaphysique, non-incarnée. Cette part a accès à toutes les informations possibles et elle a le pouvoir de vous apporter ce dont vous avez besoin ici dans votre monde physique.

 

Votre “double” se rend présent à votre conscience lorsque par exemple votre vie se déroule harmonieusement, de manière fluide.

 

Il se manifeste aussi par :

  • par vos intuitions et vos ressentis
  • par des occasions qui se présentent et que vous n’attendiez pas
  • par des informations dont vous avez besoin
  • par des rencontres et toutes sortes de circonstances.

 

C’est lorsque vous lâchez votre attachement à vos pensées que le lien avec votre double devient sensible.

 

Mais, vous allez me dire, comment faire pour lâcher l’attachement à ses pensées ?

Notez bien :

  • qu’il ne s’agit pas de ne plus avoir de pensées
  • qu’il ne s’agit donc pas de “lâcher complètement le mental”
  • qu’il ne s’agit même pas de modifier vos pensées…

 

Il s’agit simplement de les laisser partir. Il faut pour cela ne plus croire que ces pensées sont vraies. (C’est ce que nous enseigne magistralement Byron Katie) Or vous y croyez à fond lorsque vous êtes dans une émotion de peur, de colère ou de tristesse ou autre. Vous vous sentez comme “aspiré” par des pensées qui vous font souffrir.

 

Or, lorsque vos pensées sont “collées” à un état émotionnel, elles vous mentent.

15 Le DiableC’est ce que vous montre Le Diable qui succède à Tempérance. Le Diable est le diviseur. Il est aussi le menteur puisque la division est illusoire.

 

Penser c’est diviser. Diviser, c’est se mettre en présence du Diable qui symbolise la division que nous percevons dans notre monde physique. Lorsque nous croyons que la division existe réellement, nous sommes “attachés” dans une position de soumission.

C’est pour ça que Le Diable nous présente deux diablotins attachés : ce sont nos pensées qui nous attachent et qui nous rendent esclaves de cette illusion de séparation.

 

Dès que vous avez compris que vos pensées vous mettent en esclavage lorsque vous y tenez, vous avez la possibilité de vous en détacher. Votre corps devient alors une “Maison-Dieu”. L’énergie divine s’engouffre par le chakra couronne pour envahir votre corps qui devient léger, et plein d’une joie bondissante.

 

20 Le JugementEnsuite, votre perception de la Vie va devenir “cosmique” à travers les Étoiles, la Lune et le Soleil.

Au Jugement, vous avez intégré les 2 polarités qui appartiennent au monde physique (le 21 Le Mondemasculin et le féminin) pour Renaitre et puis devenir Le Monde.

 

Chacun de nous sommes Le Monde. Vous êtes Le Monde.

 

Apprenons :

  • à ne plus croire à nos pensées,
  • à voir qu’elles ne sont qu’un film que nous nous racontons et que nous projetons sur le monde, au lieu de savoir que nous sommes le Monde.
  • à rester fluide comme Tempérance qui nous apprend que tout change tout le temps.

 

Tempérance, votre mystérieux double de Lumière est là pour vous, dès que vous acceptez de mettre en doute vos pensées et de les laisser partir.

 

C’est ainsi, que vous apprenez à rester dans le moment présent, en acceptant le “temps de l’errance” (Tempérance) .

C’est une heureuse et une joyeuse “errance” que la vie vous propose. Si vous accueillez ainsi la vie qui se présente à vous, des surprises vous attendent. Aucun moment ne ressemblera jamais à un autre …

 

Comment vous détacher de vos pensées ?

 

Cela n’est pas facile. Cependant, il existe plusieurs moyens. Il en existe certainement un parmi les suivants, qui vous conviendra.

 

I/ Les moyens du corps

 

Voici plusieurs voies offertes par votre corps :

 

1- La sensorialité

Dès que vous êtes attentif à vos sensations physiques, vous quittez vos pensées. Vous pouvez utiliser tous les sens : voir, entendre, sentir, goûter, toucher.

 

2- La respiration consciente

Lorsque vous respirez consciemment, vous êtes présent à votre corps et vous développez des sensations nouvelles. Vous n’êtes plus dans vos pensées. Vous pouvez pratiquer la “cohérence cardiaque” (inspirer et expirer pendant 5 secondes à chaque fois).

 

Le Bateleur

3- L’ancrage

Marcher en conscience en plaçant votre attention sur vos pieds (le talon puis la pointe), et en mettant du poids sur le bas de votre corps pour vous enraciner dans le moment présent.

 

4- La perception de votre corps énergétique

Sentir l’énergie qui circule dans votre corps c’est avoir la sensation que vous êtes vivant. Cela vous permet d’habiter votre corps et de percevoir sa part subtile. Vous êtes alors dans de nouvelles perceptions qui sont incompatibles avec les pensées obsédantes qui vous font souffrir.

 

II/ Les moyens philosophiques

 

1- Lâcher la lutte et cesser de résister à ce qui est.

Résister et lutter installe la guerre à l’intérieur de soi.12 Le Pendu

Accueillir et accepter ce qui est, installe la paix intérieure

 

2- Lâcher la croyance que l’on contrôle

On ne contrôle rien. Les choses arrivent. Et la seule chose que nous puissions faire est de prendre conscience des schémas inscrits en nous, des mémoires ou des mécanismes qui s’enclenchent tout seul.

 

3- Baisser l’importance

Accorder une grande importance à soi-même ou à quelque chose installe un déséquilibre ou un excès. Lâcher toute importance permet à la vie de circuler et de maintenir un équilibre harmonieux. (C’est ce que nous enseigne Vadim Zeland)

 

III/ Les moyens émotionnels de l’accueil

 

1- l’attention centrée sur le présent

C’est le mental (et donc les pensées) qui va sans cesse dans le passé ou le futur

Ramener son attention sur le moment présent vous permet de lâcher la pensée qui vous fait souffrir.

Il vous est possible de vous interroger : “que se passe-t-il en ce moment pour moi” ?

 

2- la présence à la souffrance

Être intensément présent à une sensation de souffrance sans que le mental n’intervienne permet d’accueillir ce qui est. C’est la pensée qui produit de la souffrance. Un état de présence permet à la vie de se réguler et à la souffrance de disparaitre. (C’est ce que nous enseigne Eckart Tolle)

 

Il ne vous reste plus qu’à choisir un de ces 9 moyens de laisser partir vos pensées et d’expérimenter ! Venez partager vos expériences dans les commentaires !

 

Pour aller plus loin avec votre “double-de-Lumière” ,

allez voir “La Fiche Pratique de Tempérance”

 

 

T É L É C H A R G E Z     G R A T U I T E M E N T  :

7 CARTES pour avoir CONFIANCE EN VOUS  +  "8 SOLUTIONS DU TAROT" 

+ LES 7 CLÉS pour ouvrir les portes du Tarot + une VIDÉO pour réussir vos tirages

Vos coordonnées restent confidentielles

Articles similaires

Partager cet article

4 Commentaires

  1. Je me suis bien centré, calmé. J’ai respiré profondément…et j’ai tiré…le Monde!
    La carte du dessous était la Force, que j’ai tirée hier aussi.
    Comment je vois cela?
    Un aboutissement. Un nouveau projet de plus d’un an qui est sur le point de voir le jour:
    Créer un blog de Lithothérapie. Trois années de mises à l’epreuve, de 2013 à 2014:
    Plus bas, je ne pouvais pas tomber. Une souffrance presque continue. Des échecs cuisants.
    Trois années pour vider ma coupe.
    Maintenant, je peux la remplir d’un vin nouveau.
    L’automne qui arrive apporte les fruits de tout un cycle d’existence.
    Je vivrai encore les grandes Arcanes, je mordrai encore la poussière.
    La vie évolue en spirales vers l’illumination finale.
    Comme il me tarde!
    J’ai trois questions:
    1) comment interpréter ce tirage, au début d’une démarche qui est
    De me former au Tarot de Marseille, chose très inattendue dans ma vie actuelle?
    2) que signifie la Force dans ce contexte, la 2ème carte tirée?
    3) le Monde est-il une étape ou un aboutissement?
    Merci à vous.

  2. J’en suis exactement là!
    Cet envol, cette libération…une prise de conscience, des prises de conscience quotidiennes.
    J’ai particulièrement appliqué la méthode des sens en éveil, et comme je suis d’une sensibilité extrême, c’était
    très difficile, parfois.
    J’ai aussi lu Eckardt Tolle. Essentiel.
    Tout à l’heure, je vais tirer une lame parmi les Arcanes majeures, en posant la question:
    Où en suis-je dans ma vie? À quelle étape?
    Je suis curieux de savoir!
    Je vous dirai le résultat….

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *