Le message de la Maison-Dieu

Juin 22, 2017 Par

Le message de la Maison-Dieu

Que vous dit La Maison-Dieu ?

 

Que peut bien être cette drôle de maison en

forme de tour ?

Depuis des centaines d’années, les tarologues

lui ont trouvé une allure assez fracassante qui a

impressionné ou terrifié de nombreuses

personnes :  

des individus qui semblent tomber, un toit qui s’écroule, une grande

flamme qui va peut êtreincendier cette tour, des quantités de choses

qui tombent elles aussi du ciel … ?

Cet arcane est couramment interprété comme une

catastrophe, un écroulement.

Si c’est votre cas, vous avez oublié qu’elle s’appelle “La

Maison-Dieu”... Or Dieu, c’est le nom que

traditionnellement on donne à la Source de toute Vie.

Dieu, c’est l’Énergie de l’Esprit Créateur…

 

Alors, examinons ensemble cet arcane avec un autre regard…

 

Quelle est cette Maison-Dieu ? 

 

Nous voyons d’abord que cette tour construite de briques est couleur de

chair. Elle représente donc votre corps. S’il est fait de briques, c’est qu’il est

solidement construit. Nous allons voir pourquoi.

 

Le toit de la tour est représenté par une couronne. Or, le dernier chakra

(centre d’énergie) en haut de votre corps est appelé le :

 “chakra couronne”.

Celui-ci s’ouvre donc, tandis qu’une sorte de flamme s’y engouffre. C’est

bien le Feu de l’Esprit qui entre par ce chakra et qui envahit le corps. Voilà

pourquoi il doit être solide.

 

Lors des initiations antiques, le candidat à l’éveil que devait recevoir en lui le

Feu de l’Esprit devait entrainer son corps et son système

nerveux au moyen d’exercices particulièrement exigeants.

Notre corps ordinaire ne peut pas supporter la puissance

de ces énergies.

 

L’un des personnages sort de la tour comme s’il naissait à nouveau. L’autre

se trouve les pieds en l’air comme s’il ne subissait plus la pesanteur, la

lourdeur de nos poids terrestres. Ses jambes sont dans un mouvement

dynamique et ses mains touchent la terre qui est de couleur jaune comme

la Lumière.

Trois mains touchent la terre et les plantes, comme pour

la reconnaitre, l’aimer, la célébrer.

 

Le corps humain devenu solide

reçoit le Feu de l’Esprit.

Il est devenu une “Maison-Dieu”, un Temple de l’Esprit.

 

Nos corps ont cette magnifique vocation d’habiter l’Énergie Créatrice. Ce

message que cet arcane nous donne, est souligné par la présence des 37

petits deniers qui tombent du ciel comme une manne. Or 37° est bien la

température du corps qui ici est magnifié !

 

Nos corps ne sont donc pas ce que nous croyons… Ce ne sont pas de

simples “enveloppes” destinées à mourir. Ils vibrent à d’autres fréquences

dans nos corps subtils. Nos corps sont de précieuses “maisons”. C’est la

principale raison que nous avons d’accepter, de respecter et d’entretenir

nos corps physiques.

 

Notre corps est notre matière qui doit devenir une “Matière-Lumière”.

D’ailleurs, le nombre de cet arcane est 16, soit 4×4, le nombre de la matière

multiplié par lui-même. Cela signifie qu’il est nécessaire d’aller jusqu’au

bout de notre vie incarnée dans le monde physique en accueillant, et en

écoutant notre corps.

 

 

Devenir cette Maison-Dieu n’est pas simple

 

Cette tour symbolise également tous nos mécanismes de défense qui nous

isolent du monde comme si nous étions dans notre “tour d’ivoire”.

La cuirasse caractérielle de Wilhem Reich illustre

parfaitement ce qui empêche notre corps d’accueillir

et d’intégrer ce Feu créateur. Il s’agit de toutes nos

tensions musculaires chroniques qui sont la

conséquence de nos blessures psychiques et de notre

soif d’amour.

 

C’est à partir de ces blessures que nous construisons, briques après briques

un ego qui cherche à être reconnu, validé, remarqué, apprécié et célébré

pour éviter de reconnaitre et de soigner les blessures de notre âme. Mais

notre corps en souffre, et développe des arthroses, des inflamations et

toutes sortes de maladies,

 

Cet arcane nous demande de lâcher nos tensions psychiques que notre

corps traduit par des tensions corporelles.

 

Pour cela, il n’y a qu’une solution, et c’est l’arcane suivant qui nous la donne

: L’Étoile où une femme nue verse l’eau de la Source sans se lasser. Faire le

choix de verser l’eau de l’amour sur nos blessures plutôt que d’écouter

notre ego qui veut compenser. Faire le choix de lâcher les apparences que

nous voulons donner, pour être à nu, être vrai.

 

Seule l’énergie d’amour qui console, apaise, et nettoie, peut dissoudre nos

tensions psychiques, nos angoisses, nos colères, nos dépressions…

 

C’est ce que nous avons besoin de faire ici sur terre, aimer nos énergies-

enfant qui sont encore en souffrance.

Il est intéressant de remarquer que l’arcane complémentaire de

La Maison-Dieu est L’Amoureux (leurs deux nombres font 22).

Là encore, il question d’amour.

 

C’est là un chemin d’éveil. Il y a probablement des degrés et des

degrés dans la conscience d’être une “maison-dieu”. Chaque

fois que nous nettoyons nos blessures avec l’eau de l’amour,

nous permettons au Feu de l’Esprit de descendre dans notre corps.

 

 

Le tirage de la Maison-Dieu

 

Pour vous permettre de mieux connaitre votre propre “maison-dieu”, et

de la rendre à la fois solide et ouverte, voici un tirage que vous pourrez

faire, en tirant une Majeure et une Mineure à chaque place :

  • à gauche : votre “cuirasse”, c’est-à-dire vos mécanismes de défense :

de quelle manière évitez-vous de vous confronter à vos blessures de

manque d’amour (celles que vous avez vécues dans votre enfance

comme tout être humain) ?

  • à droite : le conseil du Tarot pour dissoudre vos mécanismes : ce que

vous allez faire, penser, ressentir pour vous aimer et être davantage

ce que vous êtes en vrai

  • en haut : la couleur de votre “maison-dieu” : comment vous manifestez

d’une façon qui vous est propre, l’énergie créatrice dans votre corps,

lorsque vous écoutez le conseil du Tarot (qui est aussi celui de votre

inconscient)

 

Prenez le temps de comprendre et de sentir votre tirage car il peut soutenir

votre chemin d’éveil vers le Lumière.

 

Voici le message de La Maison-Dieu :

 

Ouvre ton Corps,

car c’est de l’or

ton Esprit danse

dans l’abondance

 

vous pouvez voir

la vidéo de l’article sur la page Facebook

 

 

 

Pour accueillir dans votre corps, le Feu de l’Esprit

 

je vous propose un livre-cahier :

 

“22 invitations au bonheur”

 

cliquez sur le lien ou l’image pour allez voir 

 

 

T É L É C H A R G E Z     G R A T U I T E M E N T  :

7 CARTES pour avoir CONFIANCE EN VOUS  +  "8 SOLUTIONS DU TAROT" 

+ LES 7 CLÉS pour ouvrir les portes du Tarot + une VIDÉO pour réussir vos tirages

Vos coordonnées restent confidentielles

Articles similaires

Tags

Partager cet article

6 Commentaires

  1. La Maison Dieu est un athanor alchimique dont le couvercle se soulève facilement. Les deux petites flaques indiquent extérieusement le double Mercure qui s’y déverse intérieurement comme un azur. Les deux personnages sont le disciple qui danse sur la tête, et le maître qui enseigne par le geste et par la parole. Vous trouverez tout cela, aisi que la véritable interprétation d’autres lames (et non cartes!) dans : Emmanuel d’Hooghvorst, Le Fil de Pénélope, tome I, p. 250 (Beya Editions, Grez-Doiceau, 2009.)

    • Hélène

      Merci Stephane ! vous avez raison pour le terme lame. Le terme “carte” évoque néanmoins le “jeu de cartes” qui résonne avec le “jeu de la vie”… J’aime bien. J’irai voir le livre que vous citez car j’adore apprendre !

  2. Jackie

    Merci Hélène j’ai appris encore une fois beaucoup de choses sur toute l’interprétation autour de l’ego et de nos blessures de l’enfance et l’Amour! Laisser notre véritable Source fluidifiée notre énergie afin qu’elle ne se tarie pas.
    Laisser couler l’Amour en nous et laisser Être autour de nous……

    • Hélène

      Merci Jackie ! oui, il nous est nécessaire de nous occuper de nos blessures pour pouvoir accueillir le Feu de l’Esprit !

  3. Val

    Encore un article qui m’enchante…

    Que de richesses dans vos articles et de découvertes.

    Merci infiniment pour votre générosité.

    37… notre t° corporelle… je n’avais jamais fait le rapprochement!

    • Hélène

      Merci Val ! Je crois qu’il y a toujours des découvertes à faire ;…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *