You are currently viewing COMMENT PRATIQUER LE TAROT

COMMENT PRATIQUER LE TAROT

REJOIGNEZ-MOI SUR  MON GROUPE TELEGRAM

 

Pratiquer le Tarot est pour moi, un Art véritable.

Voyons pourquoi et comment pratiquer le tarot, par les tirages, est un véritable Art. Nous aborderons les 4 chapitres suivants.

  1. Les 3 composantes de l’Art du Tarot
  2. Le rôle de votre Enfant divin dans votre pratique
  3. Pourquoi et comment utiliser les 2 cerveaux dans la pratique du tarot
  4. Comment le tarot ouvre les portes de votre inconscient

 

1-Les 3 aspects de l’Art du Tarot

 

Vous serez sans doute d’accord pour dire avec moi que l’Art fait appel à la créativité, à l’imagination et à l’intuition.

(C’est pour cette raison que je ne suis pas en accord avec l’art contemporain qui a bien souvent pour objet de dénoncer ou de représenter de la souffrance.)

Pour moi, l’Art a pour objet de représenter la Lumière et la beauté. L’Art nous met en contact avec notre part de conscience la plus haute. Il nous élève.

Dans ce contexte, les 3 qualités de l’Art sont :

  • La créativité
  • La représentation de la Lumière
  • La beauté

Voyons comment il en est de même pour la Pratique du Tarot.

Comment pratiquer le tarot

1/ La créativité.

Lorsque vous pratiquez l’Art du tarot à travers différentes méthodes de tirage, vous faites appel à votre créativité.

Une fois que vous fait appel aux archétypes illustrés par les cartes que vous avez tirées, vous allez chercher la signification de ces cartes dans le contexte de votre vécu et de votre ressenti.

Pour être créatif, vous laissez venir les informations que vous donne votre intuition.

L’observation attentive des cartes active votre intuition jusqu’à ce que les cartes vous parlent clairement.

Comment pratiquer le tarot

2/ La Lumière

Celle qui est en vous, est révélée par certaines cartes de votre tirage. (Il en est de même pour votre aspect d’ombre qui est révélé par la carte que vous avez désignée pour occuper cette place)

Vous allez ainsi laisser monter en vous la lumière révélée par la carte que vous avez désignée pour occuper cette place.

Par exemple,

Ce pourrait être paradoxalement la carte du Diable. Vous allez alors chercher de quoi est faite cette lumière : une belle énergie vitale faite de passion ? de magnétisme ? de réalisations concrètes ? Un ancrage dans le corps ? Une force solide ? Une joie de vivre dans l’incarnation ? Une sexualité épanouie ?

Comment pratiquer le tarot

3/ La beauté

Elle vous est révélée par les images des arcanes que vous associez peu à peu à leur langage symbolique. Vous apprenez à en saisir la beauté. Cette dernière se révèle aussi par les synchronicités très souvent présentes dans les tirages. Elles vous livrent des messages qui vous touchent en profondeur.

 

Créativité, Lumière et Beauté, ces trois caractéristiques de l’Art sont présentes dans votre pratique du tarot.

Vous avez besoin pour cela d’assimiler le langage symbolique du tarot et de pratiquer les différents tirages.

Vous avez aussi besoin de retrouver une certaine innocence, celle de l’enfant qui est encore en vous…

 

2- Le rôle de votre Enfant divin pour savoir comment pratiquer le tarot

Comment pratiquer le tarot

Votre Enfant intérieur est double, comme sur l’arcane du Soleil où nous voyons 3 enfants qui se relient.  

Il y a l’enfant blessé, celui que vous avez été. Celui qui a essayé de se protéger. Celui qui ressurgit à un stimulus parfois minuscule, et qui vous met dans tous vos états !

Mais, il y a aussi celui que l’on appelle l’Enfant Divin.

C’est celui qui est émerveillé et enthousiaste, joueur et spontané, créatif et intense. Il est là, en vous. Il ne demande qu’à être sollicité.

Comment ?

Eh bien, avec votre jeu de tarot ! N’est-ce pas un jeu ?

Un jeu parfois enfantin ?

Il est plein de surprises. Vous vous demandez par exemple : quelle carte je vais tirer ?

Un tirage vous émerveille bien souvent.

Il vous parle parfois très rapidement, parfois après pas mal de temps ! Vous pouvez vous attendre à tout avec les cartes de votre jeu. Elles semblent parfois n’en faire qu’à leur tête !

Il vaut mieux avoir gardé son Âme d’enfant pour pratiquer le tarot.

Si vous faites appel à votre Enfant Divin, votre tarot est une mine d’or. Il vous reconnecte à ce que vous avez de plus précieux.

 

Regardons un moment Le Bateleur, l’archétype de l’Enfant Intérieur.

Comment pratiquer le tarot

  • Tous les objets déposés en désordre sur sa table semblent être là pour qu’il soit très occupé. Il découvre, il expérimente, il joue.
  • En même temps, ce Denier qu’il tient dans la main droite montre qu’il est centré et qu’il ne fait pas n’importe quoi ! (Vous pouvez vérifier que le denier est exactement au centre de la carte)
  • Cette table de couleur chair figure son corps. Il vit et existe grâce à son corps qui est encore jeune, souple et léger.
  • Ses bras semblent tourner comme les ailes d’un moulin. Il est dans le mouvement de la jeunesse, bien vivant.
  • Si nous positionnons Le Mat à sa gauche (puisqu’il représente l’être humain qui s’apprête à franchir toutes les étapes figurées par les arcanes majeurs), Le Bateleur regarde le baluchon du Mat. Et d’ailleurs, il est en train d’examiner sur sa table, tout le contenu de ce bagage !
  • Il tient une baguette dans sa main gauche, la main du cœur. Sa baguette magique, c’est son cœur, ses sentiments.

Comment pratiquer le tarot

Le Bateleur vous montre comment pratiquer le tarot !

  • Jouez en restant centré.
  • Examinez votre bagage de mémoires.
  • Investissez votre corps et ses sensations.
  • Activez la baguette magique de votre cœur…

 

A la richesse de l’enfant en vous, nous allons ajouter quelque chose. Car si l’enfant utilise son intelligence intuitive, l’adulte que nous sommes devenus, utilise son intelligence analytique.

 

3/ Pourquoi et comment pratiquer le Tarot en utilisant les 2 cerveaux

 

La pratique du tarot est généralement assimilée à l’exercice de l’intuition. C’est peut-être votre cas ?

Je pense que c’est à cause de l’association par la conscience collective, du tarot avec de la voyance ou de la divination. Pour la plupart des gens, le tarot fait partie des arts divinatoires. Ce n’est pas mon cas.

L’intuition est exercée par le cerveau droit, tandis que l’analyse est produite par le cerveau gauche.

 

Nous avons été éduqués à fonctionner avec le cerveau gauche puisqu’on nous a appris tout au long de nos études, à raisonner de façon déductive et à analyser de manière rationnelle et logique.

Après une telle éducation, une réaction possible consiste à aller directement au pôle opposé et à vouloir utiliser en majorité, notre intuition.

Cependant, un juste équilibre consiste à utiliser les deux modes de pensée (déductive et intuitive) et surtout à « marier » les 2 cerveaux. Ce mariage demande souvent un certain apprentissage.

Comment pratiquer le tarot

Dans ma façon d’aborder les tirages, j’enseigne à suivre les 3 étapes suivantes.

  • L’étape analytique du cerveau gauche. Pour décoder le tirage, on va chercher les archétypes et les significations essentielles des arcanes en fonction de la place que l’on a désigné pour chaque carte tirée.

Si c’est une place positive (par exemple mes qualités et ressources), on prendra les significations positives des cartes. Et inversement pour une place négative (par exemple mes difficultés ou mes blocages).

 

  • L’étape intuitive du cerveau droit. On va allez chercher son ressenti et son vécu. Du contenu arrive à la conscience, comme des impressions, des sensations, des émotions, des souvenirs… On laisse à l’intuition, le temps de laisser venir tout ce qui arrive. Il est aussi possible de se sentir attiré par un détail de la carte et d’associer à ce détail, ce qui vient à l’esprit.

 

  • L’étape du « mariage » qui permet de découvrir le message du tirage. Pour cela, on rapproche ces deux étapes : les significations des arcanes et les contenus venus de l’intuition. Il se produit alors un éclairage qui nous permet de percevoir les cartes, comme si elles nous parlaient. La vision du message du tirage semble de plus en plus claire.

 

C’est ainsi que la pratique des tirages vous entraine à utiliser simultanément les deux cerveaux, les deux modes de pensée. L’analyse et l’intuition s’enrichissent mutuellement. Elles vous permettent de trouver de nombreuses manières de pratiquer votre tarot.

L’alliance de ces deux approches a la capacité de nous mener au décodage de notre inconscient.

 

4-Comment pratiquer le tarot en ouvrant les portes de votre inconscient

Comment pratiquer le tarot

Vous aimez le tarot parce qu’il vous permet de mieux vous connaitre et d’aller plus profondément en vous. 

C’est ainsi que vous cherchez à travers des tirages, ce que vous ne connaissez pas de vous-même, ce qui reste inconscient.

Votre inconscient comporte plusieurs faces, plusieurs étages.

Il y a par exemple,

  • Le subconscient qui est juste sous la conscience. Ce peut être ce que l’on connait vaguement mais que l’on ne veut pas voir, ou des contenus que l’on repousse de manière réflexe, sans vraiment nous en rendre compte.
  • L’inconscient que l’on refoule par peur. Ce peut être par exemple de la colère et de de la rage que l’on accumule de façon inconsciente parce que l’on pense qu’elles sont dangereuses. Elles nous font très peur et nous les refoulons.
  • L’inconscient de toutes les mémoires que nous portons et qui sont inscrites dans nos cellules.
  • Les mécanismes inconscients de nos défenses qui vous font réagir mais que nous ne voyons pas.

 

Lorsque vous faites un tirage, les aspects de vous-même que vous voulez voir apparaissent. Pour le décoder, le problème, c’est le conflit existant entre :

  • La partie qui veut savoir : votre néocortex
  • La partie qui ne veut pas savoir : votre cerveau reptilien

C’est pour cette raison qu’il est intéressant d’être de temps en temps accompagné pour lire un tirage.

Ce qui est appréciable avec le tarot, c’est que vous pouvez poser toutes sortes de questions comme :

  • Quel est le mécanisme que je ne veux pas voir ?
  • Qu’est-ce qui m’empêche de le voir ?
  • Qu’est-ce que je crois à ce sujet ?
  • Quelle est ma plus grande peur ?

A force de poser des questions et de faire des tirages, vous pourrez dépasser certaines peurs qui ferment les portes de votre inconscient.

Comment pratiquer le tarot

Il existe une autre manière de débusquer l’inconscient qui est très féconde. C’est de travailler en projection.

  • Vous posez une question,
  • Vous tirez une carte,
  • Vous observez cette carte pendant au moins 10 minutes en laissant venir vos sensations et vos émotions. Vous pouvez vous laisser attirer par un détail et associer tout ce qui vous vient à l’esprit.

C’est le moyen de laisser monter en vous, une ou plusieurs émotions et de nettoyer des mémoires. On utilise juste le ressenti. Pour faciliter la présence d’émotions, on peut respirer en conscience, profondément au niveau du cœur.

Pour laisser l’inconscient remonter, la pratique du tarot a besoin d’être complétée par l’observation de soi-même, de ses pensées, de ses réactions, de ses émotions. Cela demande une vigilance de chaque instant. Comme La Justice, gardons la vigilance d’un Guerrier de Lumière !

Dans ce cas, le tarot vous offrira tous ses cadeaux.

 

TÉLÉCHARGEZ L’ARTICLE EN PDF ICI

Je vous invite à découvrir le PARCOURS que je vous propose

POUR FAIRE DE VOTRE PRATIQUE UN ART

dans votre quotidien

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.