Une histoire du Valet de Bâton

Oct 3, 2015 Par

Une histoire du Valet de Bâton

C’est la semaine de mon anniversaire ! et à cette occasion, je vous offre une petite histoire inspirée par  2 arcanes : le Valet de Bâton et L’Hermite …

 

Sur un sentier dans la forêt, j’ai rencontré un petit personnage de feu : un « Valet de Bâton »… (le bâton est en effet un symbole de l’élément feu…). En écoutant son histoire, j’ai découvert quelque chose de très émouvant et de très important pour ma propre vie… Peut-être trouverez-vous, vous aussi un message particulier dans cette histoire ?

Aussi, j’ai plaisir à vous en rapporter quelques éléments…

 

Lorsqu’il est né, il est apparu à ses parents tellement vigoureux qu’ils l’appellèrent Victor. Sa voix de bébé était paraît-il, pleine de feu et de colère lorsque la faim le prenait ou qu’une douleur le tenaillait.

Le petit Victor grandissait… jusqu’au jour où il voulu se mettre debout. Il se mit à tomber encore Unknown-5et encore avec un bruit sourd. Il était toujours plein de colère, ce qui l’empêchait très souvent de se relever. Tout au long de son enfance, on avait toujours l’impression que la vie lui mettait constamment des bâtons dans les roues !

Un jour, en se promenant dans la forêt, il ramassa un gros bâton qu’il ne voulut plus quitter. Il était lourd, à tel point qu’il avait parfois du mal à le porter. Mais il le gardait toujours près de lui. C’était comme si ce bâton faisait partie de lui. Il ne comprenait pas très bien comment c’était possible…

 

Quand il eut l’âge de faire des études, il se prit de passion pour une quantité de choses. Il partait dans une direction, puis dans une autre, avec une soif incroyable d’apprendre et de vivre. C’est très vite l’envie d’agir qui domina sur celle d’étudier. Il se lanca dans le sport, et dans des pratiques de combat qui lui permettaient de sentir et de vivre son énergie de feu. Mais, comme il était toujours assez brusque et dur avec lui-même, au cours d’un combat, un grave accident l’arrêta, le clouât sur place et le plongea dans une sorte de désespoir. Voilà que la vie lui faisait encore sentir ce terrible sentiment d’impuissance qu’il détestait plus que tout au monde ! Il restait là, terriblement abattu, dans la confusion, ne sachant quoi faire…

 

Et pourtant, il cherchait très souvent, au fond de lui, un moyen de revivre, d’exister, de s’affirmer… Comment faire ?

 

Il ne trouvait rien jusqu’au jour où il fit une drôle de rencontre. Il était ce jour là, adossé à un arbre, rêvant avec les nuages qui filaient dans le ciel bleu sombre de cette soirée de l’été indien. Des odeurs d’herbes sauvages le tenaient éveillé, lorsqu’une odeur très particulière parvint à ses narines… C’était une odeur indéfinissable, à la fois étrange et attirante.

 

Un homme arrivait. Il marchait lentement, marquant chacun de ses pas de son bâton rouge. Il éclairait d’une petite lanterne son chemin et il remarqua Victor en passant près de lui. En le 9 L'Hermiteregardant, il sentit le malaise de Victor et il s’arrêta. Il se mit à lui parler. Victor, d’abord méfiant se senti assez vite interloqué puis attiré par cet homme qui avait l’air agé, mais qui avait en même temps une présence légère et douce comme si une énergie très jeune l’habitait.

 

Ce qui frappait Victor, c’était la douceur de ses gestes qui étaient toujours arrondis et harmonieux. De tout son être, il émanait une grande douceur mélée d’une incroyable force. Il lui donnait l’impression d’être un roc solide tout en rayonnant d’une lumière accueillante et intime, comme celle de sa lanterne.

 

L’Hermite, c’est ainsi que s’appelait cet homme, lui parla toute la nuit de choses et d’autres. Victor l’écoutait et de temps en temps lui posait des questions. Lui qui avait l’habitude de faire des efforts et de toujours retomber dans son impuissance, sentait malgré lui, les tensions de son corps lâcher les unes après les autres. Plus elles lâchaient, plus il recevait l’énergie douce et aimante de L’Hermite. Victor qui croyait devoir sans cesse se dépasser, se contraindre, se « forcer » même à l’image de cet énorme bâton qui lui appartenait, comprenait peu à peu l’importance de cette douceur qu’il découvrait. Il se sentait revivre en face de cet homme mystérieux. Des larmes lui venaient comme s’il se souvenait de quelque chose.

C’était comme si cet homme lui disait : « Ne te bat pas avec ton bâton. Fais plutôt corps avec lui. Il te communiquera sa force sans que tu aies besoin de combattre. Tu sentiras alors en toi sa puissance mélée de douceur. Tu verras alors le chemin que la vie te montrera et tu ne pourras plus résister à l’envie de le parcourrir… »

 

L’Hermite, enveloppé de son grand manteau bleu, se leva, salua Victor et reprit son chemin tranquillement, accompagné de son bâton rouge. Ce bâton avait pris la couleur du feu, car un feu intense brûlait constamment à l’intérieur de cet homme. La Vie l’habitait, le nourrissait, enflammait sa vie de joie, même s’il ne se passait rien de particulier dans son quotidien.

 

Victor depuis cette nuit d’automne, garda en lui la mémoire de l’énergie de L’Hermite. Il établit alors une nouvelle relation avec son propre bâton. Il pouvait maintenant le tenir droit devant lui en faisant mystérieusement corps avec lui. Le chemin de sa vie lui apparaissait clairement. Il se sentait plein de désir de vivre, plein de passion et de joie. Il sentait sa force et sa puissance, sa douceur et son pouvoir. Sa colère s’était mystérieusement transformée en désir de vivre. 

 

Il avait compris, que cette énergie de feu pouvait se marier avec la douceur que l’on trouve en soi lorsqu’on éclaire la profondeur de son être intérieur.9 L'Hermite

Il suffit pour cela d’une petite lanterne…

 

T É L É C H A R G E Z     G R A T U I T E M E N T  :

7 CARTES pour avoir CONFIANCE EN VOUS  +  "8 SOLUTIONS DU TAROT" 

+ LES 7 CLÉS pour ouvrir les portes du Tarot + une VIDÉO pour réussir vos tirages

Vos coordonnées restent confidentielles

Articles similaires

Partager cet article

15 Commentaires

  1. Très belle histoire, bien écrite, limpide et pleine d’enseignements.
    J’ai rencontré tout au long de ma vie des Ermites, des personnes
    pleines de sagesse et de dynamisme. Elles viennent juste au bon moment, puis
    disparaissent de notre vie comme elles étaient apparues.
    Elles sont là pour nous aider, nous guider.
    Comment ferions-nous sans elles?
    À pas de velours, elles nous apportent leur compréhension, leur amour…
    Puissions-nous devenir comme eux, un jour.
    Notre lanterne, nourrie de notre amour, éclairera le chemin de ceux
    que la vie mettra sur notre chemin.
    Vivre ses passions, ses excès, chuter….
    Et renaître.
    Puis, un jour, guider, enseigner…comme vous le faites, Hélène!
    Nous sommes chanceux de vous connaître.

  2. REN

    un bel et bon anniversaire à vous Hélène avec toute ma gratitude

  3. francine

    C’est ton anniversaire et c’est toi qui fais un cadeau !
    Bon anniversaire, que cette année soit pleine de joie et de bonheur.

  4. Virginie

    Merci pour cette histoire inspirante qui nous montre…le chemin, un chemin de paix et d’harmonie très attirant.
    J’en retire 2 idées majeures :
    * La première est qu’il n’est nul besoin de se battre, juste Etre pleinement soi et avancer à notre rythme au fil des découvertes.
    * La seconde est de transformer le combat en passion. Étrangement c’est l’Hermite, donc l’arcane 9 du Tarot qui nous montre la voie dans cette histoire, mais le combat et la passion sont deux données contenues dans le nombre 8. C’est parce que nous sommes passés par le 8 que nous pouvons vivre pleinement la sagesse du 9.
    Vive la magie des nombres et le Tarot !

    Et bon anniversaire
    Virginie

    • Hélène

      Merci Virginie de vos 2 idées majeures avec lesquelles je suis bien d’accord. Grâce à la rencontre avec L’Hermite, l’enfant de feu trouve la douceur qui lui permet de vivre son feu de façon harmonieuse, sans se faire mal…

  5. Jose Melwani

    J habite Quebec.
    Bon anniverssaire, moi aussi je suis balance ne le 5 octobre.
    Merci pour vos commentaires, icivous etes bien connue.

    • Hélène

      Ah bon ? je suis contente de le savoir ! je vous souhaite un bon anniversaire pour demain !

  6. brethes

    BONJOUR HELENE
    alors bon anniversaire à vous,c est drole vous etes balance comme ma fille qui s appelle aussi Helene.Merci pour toutes vos recherches sur le tarot qui souvent tombent à poit nomme dans nos vies.

    • Hélène

      Merci Sylvie ! à mon tour de souhaiter un bon anniversaire à votre fille !

  7. Ginette MICHEL

    Bonjour Hélène et merci pour cette belle histoire qui me parle beaucoup.
    Je vous souhaite un très heureux anniversaire et que la Vie vous apporte le meilleur dans tous les domaines de votre Vie !
    Excellent dimanche
    Ginette

    • Hélène

      Merci Ginette , je suis très contente que cette histoire vous parle !

  8. laureline

    Merci Hélène pour cette très jolie histoire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *