Les dictatures et le Tarot

Nov 17, 2016 Par

Les dictatures et le Tarot

Actuellement, les dictatures sont présentes un peu partout, ou bien de plus en plus menacantes. D’ailleurs, nous sommes passés de l’ère des Poissons à l’ère du Verseau (une ère dure 2160 ans) par le déplacement de ce que l’on appelle le point vernal.

Jeton un coup d’oeil sur les valeurs propres à ces signes.

  • L’ère des Poissons ouvrait la conscience à la notion d’amour et de compassion développée par le Christianisme. Le versant négatif était le sens du sacrifice, la soumission et la culpabilité.

Face au signe des Poissons, la Vierge développait les valeurs de service et d’économie. Le versant négatif était la matérialisme.

  • L’ère du Verseau nous ouvre aux valeurs de solidarité, et de haute technologie. En négatif, la technologie utilisée sans conscience est mortifère.

Face au signe du Verseau, le Lion nous ouvre à la Conscience de « qui nous sommes ». En négatif, c’est la dictature qui apparait.

 

Nous voici devant ces 2 grandes réalités de notre monde actuel :

  • celle de la dictature qui se manifeste
  • et celle de la Conscience.

 

Qu’allons nous faire face à l’installation d’une effrayante dictature mondiale ?

 

Nous connaissons la réponse !

Il s’agit moins de faire que d’être et devenir de plus en plus conscient.

 

Devenir conscient : de quelle manière ?

Nous savons aujourd’hui que le modèle du monde est holographique. Cela signifie que nous sommes chacun porteur de l’intégralité des informations présentes dans le monde. Nous sommes une petite partie du monde, à l’image du monde entier, de la même façon qu’un petit bout d’une photographie-hologramme contient l’image entière de l’hologramme.

 

Cela veut dire que la dictature et que le dictateur sont en nous.

Devenir conscient, c’est prendre conscience de ces forces obscures qui nous habitent.

Un dictateur contrôle ma vie chaque fois :

  • qu’un principe m’impose un comportement qui ne correspond pas à mes valeurs
  • qu’une personne m’oblige à des actes que je réprouve
  • qu’une réaction m’entraine dans un comportement autoritaire ou agressif
  • qu’une volonté de perfection génère un stress ou un mécontentement

 

Je peux ainsi être un dictateur pour moi-même ou pour les autres. Une peur inconsciente se trouve à la racine de ce mode d’être.

Or notre peur est liée à notre ignorance.

Quelle est notre plus grande ignorance ?

 

Tant que nous ne l’avons pas consciemment expérimenté, nous ignorons que le monde nous renvoie individuellement deux choses :

  • notre état interne : nos émotions, nos sentiments, nos humeurs
  • et ce à quoi nous croyons : nos croyances profondes issues de nos expériences d’enfant et qui fonctionnent parfois de façon inconsciente.

Or nos états internes dépendent étroitement de ce que nous croyons, de la façon dont nous percevons la réalité.

 

Les dictatures et le Tarot : voyons ce que nous dit le Tarot au sujet des  dictatures.

 

Les 3 dictateurs du Tarot des Majeures

 

Diagramme-Camoin_W800

 

Le diagramme des 22 Majeurs disposant les cartes sur 3 étages nous montrent 3 chemins parcouru par Le Mat. Or sur chacun de ces 3 chemins, nous trouvons un dictateur :

  • sur le premier chemin, celui de l’incarnation et de la construction de notre Moi, nous trouvons L’Empereur
  • sur le deuxième, celui de la découverte de notre âme, nous trouvons La Force
  • sur le troisième, celui de l’intégration du Soi, nous trouvons Le Diable.

 

1/ 4-L’Empereur montre sa solidité et son autorité.

Dans sa version négative, il impose sa volonté à ses sujets. Cela signifie que pour construire notre Moi, il nous est souvent nécessaire de se confronter à l’autorité pour arriver à s’affirmer.

4 l'EmpereurSi d’une façon ou d’une autre, nous n’y parvenons pas, nous allons rester dans une position de dominant ou de dominé.

Pour cette raison, il est important de clarifier ce que nous avons vécu au niveau de notre relation à l’autorité :

  • était-elle juste et structurante ? dans ce cas l’enfant a pu structurer sa personnalité et s’affirmer.
  • était-elle écrasante ou humiliante ? dans ce cas, l’enfant s’est soumis et trop limité. Il n’a pas pu s’exprimer ni s’affirmer.
  • était-elle absente ? dans ce cas, l’enfant n’a pas de limites, ce qui est source d’angoisse.

Avez-vous gardé un Empereur-dictateur en vous avec des « il faut » qui vous guident ou une difficulté à vous donner des limites sécurisantes et structurantes ?

 

2/ 11-La Force a la puissance et le pouvoir :

  • le pouvoir de maitriser sans effort les instincts représentés par l’animal-Lion
  • la puissance d’intégrer la Lumière, le Feu de l’Esprit, représentée par le Lion

Dans sa version négative, l’énergie qu’elle dégage est violente et explosive. Les avions ont traversé les tours le 11 septembre…

La Force

Cela signifie que pour entrer en contact avec notre âme symbolisée par Tempérance, nous devons nous confronter à une énergie puissante. Les vibrations de notre âme sont plus élevées que les nôtres. Elles contiennent donc une puissance qu’il est possible larcane-sans-nom-finale-2d’accueillir après une période de transformation représentée par l’arcane 13, la non-nommée.

Si nous ne parvenons pas à couper avec notre passé (grâce à la faux) et à aller dans un inconnu situé au-delà de notre monde visible, alors cette énergie de violence est là quelque part en nous, car elle n’a pas pu se transformer en puissance de douceur.

Que vivons-nous dans notre relation à notre âme ?

  • sommes-nous à l’écoute de cette part subtile de nous-même ?
  • prenons-nous le temps d’approcher Tempérance ?
  • ou bien, sommes-nous « coincé » dans les limites du monde visible et entrainé par des pulsions de violence ? ces dernières peuvent passer inapperçues comme un mot, un geste, une réaction…

 

Avez-vous une Force en vous, un dictateur, qui cherche le pouvoir sur la réalité, sur les situations, sur les autres ?

 

3/ 15-Le Diable évoque toute l’obscurité et la noirceur du monde.

Avant d’être connecté au Soi (notre part divine) , Le Diable nous demande d’observer et de voir notre ombre, c’est-à-dire nos parts sombres qui se sont développées avec la conscience de la séparation d’avec la Source. Nos peurs ont généré toutes sortes de réflexes qui pourraient nous entrainer dans les pires comportements.

Le Diable est diviseur, menteur et manipulateur. Il est en nous. Qui n’a pas menti ni manipulé ?15 Le Diable

Ce dictateur est peut-être plus sournois que les autres, car le Diable se déguise sous le manteau de nos intentions. Ne dit-on pas que « l’enfer est pavé de bonnes intentions » ?

Nous sommes facilement dans l’illusion de nos bonnes intentions. Voir notre « diable » interne demande une attention sans faille, une absence totale d’indulgence à notre égard.

Sans cette vigilance honnête, nous restons sous la dictature de nos mensonges envers nous-même et de nos illusions à notre égard.

 

Vous accomodez-vous d’une demie-vérité au sujet de vous-même ?

Restez-vous dans la dictature du mensonge, du déni et de l’illusion ?

 

 

La dictature sera-t-elle gagnante ?

 

Nous sommes chacun des petites parties du monde.

Nous sommes aussi le monde.

 

Les dictatures qui se développent, sont d’abord en nous.

Soit nous laissons s’installer ces dictatures :

  • celle de L’Empereur qui en nous impose sa volonté
  • celle de La Force qui génère nos mouvements de violence
  • celle du Diable qui nous enchainent à nos mensonges inconscients

 

Soit nous nous décidons de prendre conscience de ces 3 dictateurs qui se jouent de nous.

Nous allons alors opérer de véritables retournements :

  • accueillir et accepter nos propres besoins quels qu’ils soient, les exprimer et apprendre à les satisfaire, de manière à être en harmonie avec nous-même et avec nos valeurs. L’Empereur nous permettra alors de construire une réalité matérielle solide et confortable (argent, travail, maison, alimentation etc…).14 Tempérance
  • ralentir et prendre le temps de recevoir les impressions subtiles que notre âme nous envoient, de manière à faire naitre en nous, une énergie de douceur. C’est la douceur transmise par Tempérance. La puissante Lumière de l’Esprit est pleine d’une infinie douceur.
  • observer, accepter et accueillir l’ennemi en nous. Le Diable crée les contrastes qui nous permettent de prendre conscience. J’ai conscience de la liberté si j’ai été enfermé. J’ai conscience de l’abondance si j’ai été pauvre… etc. Accueillir cet ennemi, c’est s’ouvrir au Feu de l’Esprit et devenir une « Maison-Dieu ». Lorsque j’accepte la vie telle qu’elle est pou11-la-force-3r moi maintenant, je deviens léger et ouvert comme les 2 personnages de La Maison-Dieu.

 

C’est le moment du Lion qui fait face au Verseau.

Nous devons intégrer ce Lion

comme le fait La femme de La Force.

 

et pour conclure :

 

* Ne nous laissons pas avoir peur de la dictature mondiale qui se met en place, car ce Lion nous dévorera.

* Transformons plutôt cette peur en observation, en attention, en présence vigilante de nos dictateurs internes.

* Acceptons les afin :

  • d’être un constructeur structuré comme L’Empereur
  • de prendre le temps d’entendre la voie subtile de notre âme-Tempérance
  • de sourire à notre diable créateur de contrastes

 

 

Pour vous aider à traverser cette difficile période,

je vous conseille la lecture de ce livre ouvert sur la Lumière : 

« Il est temps de vous habituer à l’incroyable » 

 

couverture-sylvain-175x300

 

 

 

T É L É C H A R G E Z     G R A T U I T E M E N T  :

7 CARTES pour avoir CONFIANCE EN VOUS  +  "8 SOLUTIONS DU TAROT" 

+ LES 7 CLÉS pour ouvrir les portes du Tarot + une VIDÉO pour réussir vos tirages

Vos coordonnées restent confidentielles

Articles similaires

Partager cet article

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *