Le message de L’arcane sans nom

Juin 2, 2017 Par

Le message de L’arcane sans nom

 

Que vous dit l’arcane XIII

celui qui n’a pas de nom ?

 

La plupart du temps, cet arcane génère un

mouvement de frayeur. On peut comprendre

que pour l’inconscient collectif, le 13 « porte

malheur » !

 

Cette peur qui surgit à la vue de cette carte, correspond à la peur de la

mort qui est puissamment inscrite dans notre subconscient. Nous portons

en nous des quantités de mémoires de morts : morts d’enfants, morts de la

guerre, morts de maladies, morts violentes, morts de faim etc…

 

Il est donc tout-à-fait légitime que vous ressentiez de la peur ou du moins

un malaise devant l’image de cet arcane.

 

Ce qui est étrange, c’est que cette carte nous montre

l’image de la mort telle qu’elle apparait dans de

nombreuses représentations, à savoir un squelette

tenant une grande faux, alors qu’elle ne porte pas de

nom. Le mot « mort » n’existe pas dans le Tarot… Cette

carte n’a même pas de cartouche vide comme Le Mat

(qui lui, montre un cartouche vide et sans nombre) !

 

Pourquoi l’arcane sans nom n’a t-il pas de nom ?

 

Le nom donne existence. Littéralement, cela signifie que la mort n’existe

pas. Les traditions disent que la mort n’est pas un fin mais en réalité un

passage à autre chose. La Vie ne s’arrête jamais. Elle continue sous d’autres

formes.

 

Or, nous sommes attachés à notre vie et à sa forme. Nous nous investissons

et nous nous attachons aux êtres qui nous sont chers, aux objets et aux

résultats de nos actions.

 

Et voilà que L’arcane XIII bouscule tout cela. Avec sa faux,

cet étrange personnage coupe nos attaches. Et il semble le

faire sans état d’âme… car nous voyons des pieds, des mains

et des têtes coupées ! Ce sont des images symboliques qui

nous rappellent que la vie se vit au présent, sans attaches…

C’est pour cette raison que des évènements viennent parfois

bousculer nos vies et nous obliger à lâcher nos attaches.

 

Les paradoxes de l’Arcane sans nom

 

Voyez-vous à quel point le personnage de cet arcane qui n’a pas de nom

est plein de paradoxes ?

*Nous voyons un squelette, mais il est couleur de chair et rempli de chair.

*Sa colonne vertébrale est représentée par des épis de blé, un symbole de

fécondité.

*Ses cervicales sont dessinées par une fleur rouge.

*Son sacrum est un bulbe qui plonge ses racines dans son bassin.

*Sa cage thoracique ressemble à une chrysalide, un lieu de transformation

et de mutation.

 

 

Il est dans un mouvement dynamique, ce qui n’est pas étonnant avec le

chiffre 3 qu’il porte après le UN ! A travers lui, la vie s’active à couper tout ce

qui est devenu inutile pour transformer, transmuter, métamorphoser.

 

 

Quel est le rôle de l’arcane sans nom dans notre vie

quotidienne ?

 

Cet arcane joue son rôle à chaque instant de notre vie si nous écoutons son

message. Vivre totalement au présent, signifie ne rien conserver qui soit

devenu inutile et garder une totale confiance dans le futur. Cela suppose de

lâcher, de nous détacher de tout ce qui ne concerne plus notre présent. Ce

peut être au niveau :

*des choses (jeter, donner, vendre…)

*de notre vécu émotionnel (accepter de le « perdre »..).

*de nos pensées (pouvoir laisser les vieilles pensées)

*de nos actions (abandonner ce qui a été fait)

 

Comme il nous est encore difficile de vivre de cette manière, la vie nous

présente des situations qui vont nous obliger à lâcher ce qui nous empêche

d’avancer, et à couper les liens qui nous retiennent. Or, il y a des liens qui

sont particulièrement difficile à couper…

 

 

Les deux têtes couronnées en bas de la carte symbolisent les parents qui

pour l’enfant sont vraiment un Roi et une Reine. En effet, la vie de

l’enfant immature dépend de ce couple qui est « royal » parce que l’enfant

l’aime totalement. Or la faux coupe ces liens qui une fois devenu adulte,

risquent de devenir mortifères. Au nom du projet que les parents réservent,

parfois malgré eux, à leur enfant, ce dernier risque de ne pas pouvoir vivre sa

propre vie.

 

L’arcane XIII nous invite donc à couper les liens à nos parents qui nous

retiennent ou nous enferment. Il ne s’agit pas des liens d’amour bien sûr,

mais ces liens d’amour ont besoin d’évoluer et de se transformer.

 

 

A quel monde appartient l’arcane sans nom ?

 

Cet arcane appartient à un autre monde que le nôtre, puisqu’il n’a pas de

nom. S’il n’a pas de nom, c’est qu’il n’a pas ni existence, ni forme.

D’ailleurs, il apparait comme dépouillé et squelletique. Les pieds dans la

terre noire, son corps est pour les deux-tiers dans la lumière

 

Nous le savons, le monde de la lumière est sans forme. Il s’oppose au

monde de la matière, au monde de la forme.

 

Appartiendrait-il aux deux mondes ? Celui de l’obscurité, de cette terre

noire, de ce terreau, et celui de la lumière, de cette blancheur ?

 

D’ailleurs sa tête est à la fois squelette et chair (comme son corps). Ses yeux

sont des trous, tandis que son nez est plein. Son crâne porte un croissant de

lune, symbole de métamorphose.

 

Il semble que cet étrange personnage veuille nous donner accès au monde

sans forme, tout en vivant ici dans le monde de la forme. Etre dans les deux

mondes à la fois est un paradoxe et un défi. C’est peut-être pour cela qu’il

est aussi paradoxal !

Être dans les deux mondes nous demande une

véritable métamorphose. Il faut avoir vécu les 12

expériences (celles des 12 signes symboliques du

zodiaque) pour pouvoir aller « au-delà » dans un

monde nouveau qui est porté par le nombre 13.

 

C’est le monde de tous les êtres humains qui ont

réussi à ouvrir leur coeur et qui ont compris que

l’énergie d’Amour est le fondement de l’Univers.

 

Ainsi, le coeur ouvert, il est possible d’opérer des miracles en faisant

descendre le monde de la Lumière dans celui de la Matière…

 

D’ailleurs le 13 de la Lumière fait le 4 de la Matière...

 

 

Vous n’aurez plus peur de l’arcane XIII,

lorsque vous écouterez son message :

 

« En coupant les liens stériles

en te détachant de l’inutile

tu es illuminé par ta Lumière,

en train de vivre dans ta matière »

 

Vous trouverez la vidéo de cet article sur FACEBOOK 

 

 

Pour pénétrer le sens de l’Arcane sans nom,

je vous conseille les 3 titres et 3 heures de  musique thérapeutique

d’Alex Michel (Mental Waves) qui s’appellent : « Au-delà de l’être »

Ces musiques stimulent les ondes cérébrales pour faciliter

la méditation et les expériences transcendantes :

 

« Au-delà de l’être » 

 

vous trouverez sur cette page des explications, des témoignages  

et l’accès à ces technologies sonores particulièrement efficaces. 

 

 

 

T É L É C H A R G E Z     G R A T U I T E M E N T  :

7 CARTES pour avoir CONFIANCE EN VOUS  +  "8 SOLUTIONS DU TAROT" 

+ LES 7 CLÉS pour ouvrir les portes du Tarot + une VIDÉO pour réussir vos tirages

Vos coordonnées restent confidentielles

Articles similaires

Tags

Partager cet article

4 Commentaires

  1. gassier

    Merci Hélène, je suis dans l’année de l’arcane sans nom et cela me parle.J’en comprends le sens et l’utilité.D’autant plus que la période de mon 2ème chemin de vie est le jugement. Je suis plutôt enterrée (de par la maladie suite à des confits au travail)et me dirige vers la résurection. vous m’avez fait un tirage.
    Très cordialement,

    • Hélène

      Merci Véronique, je vous souhaite une belle renaissance ! le passage par cet arcane n’est généralement pas facile, mais le comprendre aide à y croire…

  2. Marie-Muriel

    Merci Hélène
    quel cadeau, jusqu’à présent, suite aux lectures ou différents stages, je n’avais jamais entendu concernant le bas de l’Arcane 13 « Les deux têtes couronnées en bas de la carte symbolisent les parents qui pour l’enfant sont vraiment un Roi et une Reine. En effet, la vie de l’enfant immature dépend de ce couple qui est « royal » parce que l’enfant l’aime totalement. Or la faux coupe ces liens qui une fois devenu adulte, risquent de devenir mortifères. Au nom du projet que les parents réservent, parfois malgré eux, à leur enfant, ce dernier risque de ne pas pouvoir vivre sa propre vie »
    suer merci d’Etre un ANGE sur ma route…
    douce continuation
    Marie-Muriel

    • Hélène

      Merci Marie-Muriel ! je pense qu’il y a une foule de symboles et qu’on ne voit pas tout. C’est ce qui est passionnant avec le Tarot. Je suis à chaque fois émerveillée par son caractère multidimensionnel. Il est possible de l’aborder avec des tas de point de vue différents.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *