Le message du Diable

Juin 15, 2017 Par

Le message du Diable

Que vous dit Le Diable ?

 

Un ange « déchu » succède à Tempérance

l’Ange du Tarot. Ses ailes sont celles d’une

chauve-souris, ses cornes, celles d’un cerf,

ses pattes crochues, celles d’un animal. Il a

du poil sur les bras et il tient de la main

gauche, une torche pour s’éclairer.

C’est un hermaphrodite, à la fois mâle et femelle. Ces caractéristiques

semblent souligner particulièrement la présence de sa sexualité. Il

surmonte un globe qui pourrait être le globe terrestre. Deux enfants

diablotins sont ses prisonniers privés de toute autonomie.

 

 

 

 

Le Diable est l’archétype du Principe de Division

 

L’Unité s’est divisée en deux, générant le principe de Dualité dans lequel

nous vivons. Notre sexualité fonde la dualité tout en étant mue par le

principe d’Unité, car les 2 sexes sont séparés et s’attirent magnétiquement

pour se rejoindre et recréer une unité.

 

C’est le principe de division (dia-bolum) qui implique la notion de polarité.

Pas de bien sans mal, pas de jour sans nuit, pas de chaleur sans froid etc…

Toutes les dérives, sources de souffrance deviennent alors possibles.

 

Sortis de l’Unité, nous sommes sortis du Paradis. Nous pensons être

séparés de la Source. Nous sommes chacun, dans cette aventure, en

quête d’une conscience individuelle, et appelé à retrouver notre

appartenance à la Source. C’est semble-t-il, le grand Jeu de la Vie.

 

Chaque lame du Tarot laisse transparaitre que nous sommes appelés à

vivre dans les deux mondes à la fois : celui de notre conscience

individuelle, dans le monde de la forme, et celui de notre conscience divine

dans le monde sans forme.

 

 

Le Diable est l' »ange déchue », tombé dans le monde de la matière, de la

forme et de la dualité. Son nombre secret est : 

50 : 12+5+4+9+1+2+12+5 = 50. le nombre 100 de Tempérance a été coupé

en deux !

 

Le Diable nous oblige à nous confronter à notre division

intérieure, à nos conflits internes, et à nos blessures.

Il nous contraint à explorer nos ombres qui sont la

conséquence de la forme, car la Lumière projetée sur la

forme engendre une ombre…

 

Mais il nous permet de nous individualiser grâce aux contrastes qu’il

génère. Ce sont très souvent les épreuves qui nous permettent de percevoir

le prix de la vie.

Comme le dit la chanson de JJ Goldman chantée par Johnny :

 

« Qu’on me donne la peine pour que j’aime l’amour

La solitude aussi pour que j’aime les gens

Pour que j’aime le silence qu’on me fasse des discours

Et toucher la misère pour respecter l’argent… »

 

Le Diable est en chacun de nous. Tout ce qui existe de « diabolique » sur

terre, existe aussi en nous. C’est bien difficile à

accepter, mais pourtant, c’est bien là ce que nous dit

Le Diable !

 

Le principe de dualité polarise. Ainsi nous sommes

toujours en présence de 2 pôles : l’homme et la femme, le bien et la mal,

le beau et le laid, le vrai et le faux.. et ainsi de suite.

 

 

Le Diable polarise

 

Dans ce monde polarisé, deux attitudes sont possibles :

  • la première consiste à OPPOSER ces deux polarités, en prenant parti

pour l’une ou l’autre (« choisis ton camp camarade » !)

 

  • le seconde va INTÉGRER les deux polarités et tendre ainsi vers

l’Unité.

 

Lorsque nous opposons les 2 polarités, nous entrons dans un système de

lutte, de combat ou de guerre. Quelque soit le camp que nous

choisissons, nous restons alors prisonnier du système diabolique

générateur de multiples souffrances.

C’est ce que nous faisons tous les jours en critiquant, en jugeant, en

refusant, en luttant, en étant « contre » ou « pour ». Et là, sans le

savoir, nous continuons à générer de la souffrance.

 

C’est aussi ce que nous faisons en maintenant prisonniers ces 2 diablotins

en nous, qui restent soumis aux dictats des injonctions sociales, ce qui

montre que nous ne sommes pas encore assez individualisés.

 

Ces injonctions sont comme nous le dit Vadim Zeland :

« fais comme moi et bats-toi ».

 

En voulant « faire comme les autres » et en croyant qu’il faut

« se battre », nous faisons le jeu du Diable, le jeu de l’opposition des deux

polarités.

 

 

Le Diable vous demande de vous individualiser

 

Il vous demande d’accepter votre originalité et de la vivre. En vivant

pleinement ce que vous êtes, d’une façon UNIQUE, le Diable devient

un fantoche, une illusion qui nous aura fait très peur.

 

Toutes les traditions spirituelles ésotériques enseignent des voies

d’intégration qui consistent à accepter toutes les réalités telles qu’elles

sont.

C’est une voie de Conscience, une voie de Connaissance, et une voie

d’Amour.

 

Chacun de nos 3 plans d’existence (de nos trois centres d’énergie) nous

offre 3 manières d’aller dans cette voie d’INTÉGRATION :

 

  • le plan mental (celui de la réflexion) nous invite à reconnaitre la

responsabilité à 100% de ce que nous vivons, car nous faisons partie

intégrante du monde dont nous portons toutes les mémoires

 

  • le plan instinctif (celui de l’action) nous permet de lâcher la lutte

ou le combat car ils ne font que polariser encore davantage

 

  • le plan émotionnel (celui du coeur) nous incline à aimer tout ce qui

est, à donner notre amour à tout ce qui se joue en nous dans notre

quotidien : nos difficultés, nos blessures, les mémoires qui se manifestent

dans notre vie.

 

 

Le Diable est ainsi un grand enseignant !

 

Sachez qu’il ne peut maintenir la division et la séparation qu’en louchant,

ce qui l’oblige à regarder tout près, à racourcir sa

vision.

 

Dès que vous arrêtez de loucher, votre regard

vous permettra de saisir un plus grand

« ensemble » jusqu’à percevoir un jour, l’UNITÉ de toutes choses.

 

Alors engagez vous dans cette voie d’INTEGRATION (dont la plus directe

est la voie d’amour) et le Diable perdra pour vous tout son pouvoir…

 

Voici le message du Diable :

 

« Accueille ton ombre, ta part d’humanité

individualise toi grâce à ton unicité

et intègre en cessant de lutter »

 

 

Vous pouvez voir la vidéo de l’article sur Facebook

 

 

Méditer  vous libère du stress et de la souffrance :

Recevez gratuitement un Guide contenant

certaines révélations surprenantes   

+ une offre d’Alex Michel

spécialiste des technologies sonores avancées: 

Méditez en 5 minutes sans effort 

 

 

 

T É L É C H A R G E Z     G R A T U I T E M E N T  :

7 CARTES pour avoir CONFIANCE EN VOUS  +  "8 SOLUTIONS DU TAROT" 

+ LES 7 CLÉS pour ouvrir les portes du Tarot + une VIDÉO pour réussir vos tirages

Vos coordonnées restent confidentielles

Articles similaires

Tags

Partager cet article

2 Commentaires

  1. Jackie

    Bonjour Hélène,
    On pourrait dire que le mental inférieur est le Diable !
    Le Diable maintient la division et la séparation qu’en louchant…c’est ce que nous faisons quand mettons trop notre attention sur ce que l’on n’aime pas, nous ne voyons pas autres choses.

    (comme disait Norman Vincent Peale, dans vives pleinement votre vie).
    Quand nous élevons notre regard on prends de la hauteur et retrouvons une vue panoramique on élargit de notre vision

    • Hélène

      Oui ! en regardant de trop près, nous risquons de dramatiser et de voir les choses de façon très émotionnelle ! Merci Jackie

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *