Que penser de la divination par le Tarot ?

Oct 4, 2014 Par

Que penser de la divination par le Tarot ?

L’image du Tarot pour le grand public est celle d’un outil divinatoire. De très nombreuses personnes ont recours à la divination lorsqu’elles sont inquiètes ou angoissées au sujet du futur. Des réponses rassurantes vont en effet calmer momentanément l’anxiété déclenchée par des situations difficiles ou éprouvantes… d’où le succès des arts divinatoires qui existent par centaines depuis très longtemps! 

Je considère pour ma part, que le Tarot est un magnifique outil de développement personnel et spirituel. Il est ainsi un support très riche qui nous permet de développer nos talents, notre potentiel et notre capacité de libre-arbitre.

 

Alors, que penser de la pratique de la divination par le Tarot ?

 Le futur est-il écrit ?

Et bien , je pense que la réponse à cette question est, n’en déplaise à certaines personnes, oui ET non. Je pense en effet qu’en tant qu’être humain, nous avons une double nature :

  • L’une perçoit le monde comme un livre déjà écrit
  • L’autre perçoit le monde comme un livre à écrire.

 

Nous allons voir quelles sont ces 2 natures paradoxales, ces 2 visions contraires qui sont toutes les deux justes, et comment faire pour vivre ce paradoxe.

 

La lame du Tarot qui illustre à merveille cette question est la 10ème lame : La Roue de Fortune. Le terme « 10 La Roue de Fortunefortune, fortuna » signifiait au moyen-âge, le destin.

 

Le futur est–il déjà écrit ?

La pratique de l’astrologie et de la numérologie nous montre que nous avons un programme. Nous savons déjà que nous avons un programme génétique qui est inscrit dans notre ADN. Lorsque nous venons au monde, nous arrivons comme des joueurs pour « jouer le jeu de la Vie » avec un « jeu de cartes » qui nous est propre : nos talents, nos manques, notre tempérament, nos chances, notre potentiel et… un certain programme à vivre.

Lorsque nous observons nos modes de fonctionnement psychiques , nous sommes obligés de constater que nous sommes « agis » par des mécanismes automatiques que nous ne contrôlons pas.

Ces mécanismes sont les rails qui vont nous conduire à vivre et souvent à subir notre vie comme un destin,voire comme une fatalité, un « fatum ». C’est le « inchallah » (si Dieu le veut).

Nous répétons les mêmes scénarios à la manière de cette roue qui tourne sans cesse en revenant toujours au même point de départ. C’est la roue du destin.

 

Cette perception de la vie rend logique la pratique des arts divinatoires. En effet, savoir ce qui va se passer peut éventuellement permettre de se préparer.

Mais … il vaut mieux dans ces cas là que la réponse de l’oracle soit favorable car, une réponse négative fera replonger de plus belle dans l’angoisse et le sentiment d’impuissance. D’ailleurs, je pense qu’il vaut mieux ne pas connaître les évènements difficiles avant qu’ils surviennent, car alors, l’imagination prend le pouvoir sur la réalité.

Par exemple : en 97, ma maison a complètement brûlé. Je l’ai finalement bien vécu, mais si je l’avais su avant, je me serais sentie très mal… beaucoup plus mal que ce que j’ai vécu dans la réalité de ce qui s’est passé !

 

Le futur n’est-il pas encore  écrit ?

Malgré la présence de notre programme, nous avons la capacité à faire des choix et SURTOUT à prendre conscience de qui nous sommes. Prendre conscience de nos mécanismes automatiques, c’est apprendre à nous connaître.

 

10 La Roue de FortuneSur La Roue de Fortune, la Sphinge qui se trouve en position dominante sur la lame, pose la question : « Qui es-tu ? » Notre travail consiste à faire ce qui est nécessaire pour répondre à cette question :

 

  • observer nos mécanismes,
  • prendre conscience de notre ombre,
  • contacter nos ressources,
  • développer nos talents de créativité.

 

Lorsqu’enfin, nous trouvons les moyens qui nous sont propres de « créer », nous savons qu’il y a en nous du mystère, une énergie qui dépasse notre compréhension mentale. Nous commençons à sentir « qui nous sommes » : des êtres capables de choses sublimes et magnifiques. Nous faisons partie de la Vie où nous pouvons puiser une puissance inconnue et incroyable !

 

Sue La Roue de Fortune, le singe qui descend symbolise notre corps-mental qui va faire les 10 La Roue de Fortune 310 La Roue de Fortune 2expériences et qui remonte sous la forme du chien doré, c’est-à-dire d’un animal devenu conscient. Ce dernier a les oreilles bouchées, ce qui signifie qu’il entend à l’intérieur de lui les merveilles de la Vie. Le manque d’amour lui a permis de prendre conscience de ce qu’est l’Amour. Il devient ainsi capable de répondre à la question que lui pose la Sphinge :

« je suis la conscience, je fais partie de l’énergie de Vie, je fais partie du Tout, de ce que l’on nomme Dieu. Je suis un créateur à sa place dans le monde. Je suis capable d’être à la fois immobile au centre de la Roue et dans le mouvement de la Roue de la Vie qui tourne… »

 

Avec cette conscience qui grandit chaque jour, je deviens capable de saisir la manivelle et de 10 La Roue de Fortune 6tourner moi-même cette Roue. A ce moment, je peux être créateur de ma vie et sortir de la fatalité. Occupant ma place juste, je fusionne avec le mouvement créateur du monde.

 

Nos programmes nous permettent d’expérimenter le négatif dans la souffrance pour pouvoir prendre conscience des aspects magnifiques de la vie. Pour être en conscience au « Paradis terrestre » il est en effet nécessaire d’en sortir. Il est impossible de prendre conscience de la chaleur si je n’ai jamais froid…

 

Quelles sont nos deux natures ?

Elle sont illustrées sur cette lame par le singe et le chien :

  • le singe, couleur de chair, est notre nature animale et instinctive. Nous sommes des animaux mammifères, des être crées, et programmés.
  • le chien couleur d’or, est notre nature consciente, créatrice, « divine ». Nous sommes des êtres créateurs, doués d’un degré de libre-arbitre et nous faisons partie de l’énergie que l’on appelle « Dieu ». D’ailleurs Dieu contient les 4 énergies qui nous constituent et qui sont celles du Tarot :
    • D : la lettre des Deniers (l’énergie de la Terre :la matière, le corps)
    • I : l’image du Bâton (l’énergie du Feu : nos pulsions, nos désirs)
    • E : la lettre des Épées (l’énergie de l’Air : nos pensées, notre esprit)
    • U : l’image de la Coupe (l’énergie de l’eau : nos émotions, nos sentiments)

 

 

Comment faire pour vivre en paix avec ces deux natures contraires ?

Le symbole de la croix peut nous y aider :

  • L’axe horizontal est celui de notre vie quotidienne « incarnée »
  • L’axe vertical est celui de nos aspirations à l’absolu, à la Lumière.

Nous sommes écartelés sur cette croix et la seule solution est d’apprendre à se tenir au centre. Ici, nous allons apprendre à aller au centre de la Roue , là où tout est immobilité, et Paix …

10 La Roue de Fortune 5 

1-Le-Bateleur-jpg.jpgLe petit denier que Le Bateleur (la première lame) tient sur son ventre, exactement au 10 La Roue de FortuneCENTRE de la lame, est devenu sur la Xème lame, le moyeu de la Roue, qui est aussi exactement au centre de la lame !

 

Le Bateleur démarre son chemin de conscience en construisant son corps, son véhicule. Le cycle suivant, après les 9 étapes du premier cycle, le Bateleur est capable d’aller au centre de la Roue de la Vie qui tourne, là où tout est silence et immobilité…

 

La divination par le Tarot,  comment l’envisager ? 

Alors que la divination – le Tarot divinatoire entre autres – est considérée et traitée comme une pratique « vulgaire » par les personnes en recherche, sur leur chemin de conscience, nous constatons que le mot divination contient le mot « divin » !!!

Etymologiquement en effet, le mot divination vient du latin divinare, qui signifie « accomplir des choses divines » !

 

Y aurait-il donc une autre manière de pratiquer la divination par le Tarot ?

Il s’agirait alors d’interroger les oracles pour savoir si l’on se trouve en harmonie avec l’Univers et avec ce que l’on est en tant qu’être humain…

 

Une telle pratique d’interrogation « divinatoire » du Tarot rejoint notre propre pratique pour la Connaissance de nous-même :

Nous demandons au Tarot de répondre à la question suivante :10 La Roue de Fortune

« Suis-je, dans telle ou telle situation, dans mon propre cheminement de conscience ? »

 

Je pense qu’une pratique divinatoire excluant la perspective « divine » ou spirituelle concernant notre part créative, est limitée et même dangereuse. Elle favorise le fait :

  • de subir les évènements sans leur donner un sens,
  • de déléguer notre propre pouvoir,
  • de s’angoisser à propos du futur,
  • de bloquer notre évolution,
  • de rester dépendant…

 

Il me semble indispensable de redonner au Tarot sa dimension spirituelle de guide vers notre accomplissement :

  • en tant que créateur, même si nous sommes aussi des créatures,
  • en tant qu’être, même si nous avons aussi une personnalité,
  • en tant que porteur de Lumière, même si nous sommes aussi des animaux,
  • en tant que pure Conscience, même si nous sommes incarnés dans un corps…

 

 Les séances de tirage que je vous propose prennent en compte ces deux dimensions de notre être.  

 

Pour aller plus loin, allez voir :

L’ART DIVINATOIRE OU LE TAROT MIROIR

 

Notre grande difficulté et notre richesse consiste à

vivre dans ces deux dimensions à la fois !

Sachons retrouver notre CENTRE ! car c’est là que se trouve notre force

 
 
 

T É L É C H A R G E Z     G R A T U I T E M E N T  :

7 CARTES pour avoir CONFIANCE EN VOUS  +  "8 SOLUTIONS DU TAROT" 

+ LES 7 CLÉS pour ouvrir les portes du Tarot + une VIDÉO pour réussir vos tirages

Vos coordonnées restent confidentielles

Articles similaires

Partager cet article

6 Commentaires

  1. Valérie

    je trouve votre approche passionnante, et pertinente à souhait ! en effet le tarot – tout comme l’astrologie par exemple – est un OUTIL formidable ; ce qui suppose qu’il doit être utilisé et non consommé ! pour toujours plus de conscience et de retour à soi;
    Encore merci pour tous vos partages !

    • Hélène

      Merci beaucoup Valérie ! Vous me faites très plaisir ! J’ai moi aussi beaucoup de plaisir à alimenter ce blog en continuant à aller dans ce sens…

  2. Voici une approche sensible sur ce sujet. Je la trouve très pertinente et de nature à reconnaître le tarot comme un outil de développement personnel au lieu d’une machine à attraper les pigeons au vol!!!

    • HELENE POISOT

      Merci beaucoup Guy pour ton commentaire ! Je suis très sensible à ton appréciation ! Je te souhaite une bonne continuation avec le Tarot, ce si riche outil à notre disposition ! Hélène

  3. laurence

    Merci, la facon dont vou avez de parler du Tarot est chouette

    • HELENE POISOT

      Merci Laurence de votre retour ! Votre commentaire me fait plaisir et m’encourage à continuer à partager du contenu ! Hélène

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *