Le Tarot et la libération des émotions traumatisantes

Nov 6, 2015 Par

Le Tarot et la libération des émotions traumatisantes

Le problème des émotions traumatisantes

 

Trois moteurs nous animent : le mental, l’instinctif et l’émotionnel. Ils sont en correspondance avec les trois parties de notre cerveau :

  • Le cerveau cortical nous permet de réfléchir, de comprendre, de faire des choix et de prévoir. Il est au service du centre mental qui nous permet de penser,
  • Le cerveau limbique qui gère nos émotions et qui fonctionne par associations. Il s’adresse au centre émotionnel qui nous permet de ressentir,
  • Le cerveau reptilien qui maintient notre survie et gère les fonctions de notre corps. Il est relié au centre instinctif qui nous permet d’agir.

 

Ces trois « moteurs » sont tous connectés entre eux. Une pensée fait naître un état émotionnel. Ce dernier peut nous bloquer complètement lorsque notre cerveau reptilien a déjà géré une émotion qui a été vécue comme traumatisante.

 

Ce type d’émotion, vient fréquemment nous bloquer comme peut le faire une phobie, une extrême timidité, une peur … Elle nous empêche de réussir et de nous épanouir dans notre vie.

 

Il existe des méthodes récemment découvertes comme « NERTI » ou « TIPI » pour libérer ce trauma. Il s’agit simplement de laisser se dérouler les sensations dans le corps lorsque l’émotion traumatisante arrive. L’expérience montre que le corps sait instinctivement se libérer de la charge émotionnelle à condition de « laisser faire » les sensations jusqu’au bout.

 

Généralement, notre cerveau cortical qui réfléchit et qui contrôle, arrête ce processus naturel. L’émotion traumatisante reste ainsi engrammée dans le corps et elle devient alors rapidement handicapante.

 

La solution devant les émotions traumatisantes

 

Nous observons donc que pour nous libérer des émotions traumatisantes, la solution se trouve dans ce que nous appelons couramment le « lâcher-prise ». C’est là une position de non-contrôle, de « laisser-faire ».

 

L’arcane du tarot qui est généralement associé à cette position est Le Pendu. Le Bateleur qui démarre le chemin du Tarot se retrouve ici à l’étape XII :

  • la tête en bas,12 Le Pendu
  • les bras derrière le dos,
  • suspendu par le talon gauche,
  • la jambe droite croisée derrière la gauche.

 

1) Il a la tête en bas, proche du sol : son cerveau cortical n’est plus aux commandes, ce qui signifie qu’il ne pense plus pour contrôler sa vie.

 

2) Ses bras sont derrière son dos l’empêchent d’agir. Il est immobile. Il ne fait rien.

 

3) Il est suspendu par le talon gauche qui est symboliquement un lieu de vulnérabilité du corps. Dans le mythe grec, la mère d’Achille, Thétis avait plongé Achille enfant dans le fleuve Styx en le tenant par le talon pour le rendre invulnérable. Seul le talon qui n’avait pas été en contact avec l’eau, était resté le point vulnérable de son corps.

Par ailleurs, le côté gauche est le côté féminin-réceptif, celui du cœur, et donc des émotions et de la sensibilité.

Le Pendu est dans une position de vulnérabilité. Il s’abandonne à sa sensibilité la plus vive.

 

4) Il croise la jambe droite derrière la gauche. La jambe droite est celle du côté masculin-actif. Elle est derrière la gauche et ne peut agir. Par ailleurs, cette jambe en faisant un croisement, 4 l'Empereurdessine une croix qui est un symbole de la matière et de l’action dans la matière. L’Empereur qui construit et qui règne sur le monde matériel croise la jambe droite devant la gauche.

Cela signifie que Le Pendu est actif sans l’être. Nous retrouvons là l’expression asiatique :  agir sans agir ».

 

En effet, Le Pendu est profondément actif au niveau du corps :

  • parce qu’il ne fait rien
  • parce qu’il ne pense plus…

Il est simplement réceptif à ce qui se passe pour lui.

 

13 L'arcane sans nomA l’étape suivante, celle de l’arcane XIII, le faucheur coupe ce qui est devenu inutile. Dans cette position de « laisser-faire » Le Pendu permet au corps de se « couper » des traumatismes inutiles. Le faucheur couleur de chair représente le corps. Sa faux dans la terre noire fait le ménage pour que le lumière – qui occupe les ¾ de la lame – éclaire son horizon de vie.

 

 

Libérez-vous de vos émotions traumatisantes

 

Le Pendu vous montre comment faire :

  • imagesmettez vous en suspension, c’est-à-dire dans un état de relaxation,
  • restez immobile, sans rien faire,
  • afin de ne pas penser, observez les sensations,
  • livrez-vous entièrement à votre vulnérabilité pour que la magie opère,
  • ressentez votre corps qui lui est pleinement actif,
  • et… attendez que la faux de votre corps aie fini son travail…

Il s’agit de traverser cette peur de la mort qui a produit cette émotion traumatisante.

Notez que la lame n’a pas de nom, ce qui signifie que la mort n’existe pas. C’est seulement la peur qui est là…

Si vous voulez en savoir plus sur Le Pendu, allez voir « La Fiche Pratique du Pendu »

En cliquant sur NERTI, vous aurez accès à 4 vidéos de formation gratuite et à  la formation de Luc Geiger, créateur de la méthode de Nettoyage Emotionnel Rapide des Traumatismes Inconscients. 

 

Laissez partir cette peur en apprenant à « agir sans agir » comme vous l’enseigne Le Pendu.

 

 

T É L É C H A R G E Z     G R A T U I T E M E N T  :

7 CARTES pour avoir CONFIANCE EN VOUS  +  "8 SOLUTIONS DU TAROT" 

+ LES 7 CLÉS pour ouvrir les portes du Tarot + une VIDÉO pour réussir vos tirages

Vos coordonnées restent confidentielles

Articles similaires

Partager cet article

2 Commentaires

  1. bel article sur les émotions : à la fois ludique et pédagogique, vos articles sont toujours fins et subtils , j’aime particulièrement le lien avec les 3 cerveaux connus , en vérité la science à avancer et l’on peut divisé le cerveau encore plus avec le cervelet , le cortex frontal…et les liens avec une approche quantique de ce cerveau qui est cent fois plus performant qu’un ordinateur avec ses milliards de neurones.

    • Hélène

      Merci beaucoup Gilles pour vos appréciations ! effectivement, les recherches sur le cerveau avancent à grand pas et nous n’avons sûrement pas fini de découvrir …

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *